90 secondes avant la Décontamination

Avatar de l’utilisateur
Mann
Messages : 38
Inscription : dim. nov. 11, 2018 6:00 pm

lun. nov. 26, 2018 2:26 pm

Attention, avis à tout le personnel, pour raison de : Brèche Majeure de Confinement, la Zone de Confinement Légère sera verrouillée et décontaminée dans : T-90 secondes. Veuillez évacuer le plus rapidement possible.
Et rouge, rouge la lumière des alarmes. Le rouge qui se reflète sur ma tunique orange. Rouge, rouge, le sang sur mes mains. C'est la jungle, la bérézina ici. On était cloîtrés dans nos cellules puis ça a crié, hurlé même, et les portes se sont ouvertes. On voyait les gardes arroser la foule de balles. La femme en face de moi s'en est pris une en plein front.

Encore un mord la poussière.

J'ai couru, couru et encore couru. Je crois que dans ma course, j'ai bousculé un gars en chemise blanche. Il avait une carte magnétique jaune-orangée. J'ai pas réfléchi, c'était automatique : c'était lui ou moi, même si il voulait m'aider. Moi, je n'aide que moi-même.
Je n'ai donc pas oublié comment étrangler rapidement et efficacement.

J'ai pas fait exprès. J'ai signé ce contrat pour purger ma peine, pour me faire pardonner. J'ai pas fait exprès.

Crac, crac font les cous à chaque fois que la pièce est plongée dans le noir. J'étais le suivant. Je me suis enfuis. Les statues peuvent bouger ?

Concentre-toi. Mets-toi à l'abri et réfléchis.

...

...
Attention, avis à tout le personnel, pour raison de : Brèche Majeure de Confinement, la Zone de Confinement Légère sera verrouillée et décontaminée dans : T-75 secondes. Veuillez évacuer le plus rapidement possible.
Brèche Majeure de Confinement. Il faut que je parte. Que j'évacue. Sortir d'ici, retrouver ma liberté. C'est mon épreuve finale, l'horloge tourne. Trouver les portes de ma liberté.
Crac, crac encore. Sous une table, je vois un passionné d'histoire médiévale effleurer un autre comme moi, un "pauvre D". Il semble être fort en hypnose, parce que ça l'a directement endormi. J'aime pas l'hypnose, donc je me suis barré en courant pendant qu'il lui ouvrait le ventre. On arrive à opérer des gens sous hypnose ?

Le plus grand jeu de cache-cache et de touche-touche de ma vie. Mon coeur bat tellement fort que j'ai peur qu'il me refasse défaut. Je pousse un cri d'excitation et de terreur. Je m'amuse comme un fou.

Avis à tout le personnel : Décontamination de la Zone de Confinement Légère dans : T-60 secondes.

La Zone est plongée dans le silence.

Je continue à courir. La carte j'ai prise au gars en blanc n'ouvre plus les portes. Je m'en suis servi comme arme. Rouge, rouge le sang sur mes mains. Je sais plus sur qui. J'ai voulu aider, sortir un comme moi de sa misère. Sa peau fondait à vue d'oeil, il gémissait : "L-- homme... Murs...". J'ai voulu aider.

Parfois, je repense à comment on en est arrivés là : à séquestrer des gens et des... Choses. Je savais pas pour les Choses jusque maintenant. J'imagine qu'elles aussi ont fait des trucs inavouables et qu'elles ont dû signer un contrat.
Je comptais les jours. J'étais censé être libéré et blanchi dans deux semaines et un jour. J'imagine que c'est désormais à moi de me faire sortir de là.

J'aimais bien les cellules chaudes. J'ai peur, peur de l'alarme, peur des Choses qui déambulent dans les couloirs. Peur du sang sur les murs, de la cacophonie des rafales de tir, des hurlement d'horreur et de douleur. Peur de la voix dans le haut-parleur qui annonce :

Avis à tout le personnel : Décontamination de la Zone de Confinement Légère dans : T-30 secondes. Tous les points de contrôle ont été déverrouillés. Veuillez évacuer immédiatement.
C'est stupide à dire, mais ma vie défile devant mes yeux. Je cours, je me prends les portes, les ouvre comme je peux. Je crie à l'aide, je prie au bon Dieu de me donner la carte de ce foutu labyrinthe. Je continue à courir, je ne sens plus mes jambes.

Je revois les tests, les piqûres, les mines neutres des gardes, des gars en blanc, l'expression angoissée qu'on partageait tous entre "pauvres D".

Je revois le soleil, les nuages, le ciel, les petites étoiles dans la nuit, les après-midi autour d'une bière fraîche. La vie au-dessus, ignorant tout ce que l'humanité a osé nous cacher. Je revois les sourires de ma mère, les câlins de mon père. Je tombe par terre. L'alarme rouge me fait office de berceuse. Je revois mes petits avions en papier tourner en rond au-dessus de mon lit.
Je revois ma vie heureuse avant ma Connerie. J'ai pas fait exprès. Je voulais aider.


Décontamination dans : T-15 secondes.


SCP. Sécuriser. Contenir. Protéger. Je viens enfin de comprendre ce que chaque lettre voulait dire. Je ris. Je pleure.

Sécuriser. Regroupe les pires criminels du monde avec les Choses les plus inavouables de notre mode et ça fait la meilleure prison de l'Histoire.

Contenir. Ce qu'ils ont pas réussi à faire, au final. J'ai du mal à contenir mes émotions. Je tremble.

Protéger. Protéger l'innocence des gens. J'ai vu tant de choses ici que je sais pas si j'aurais su tout oublier, malgré les piqûres. Notre monde est vraiment à chier, et il est pourri de l'intérieur. On entasse les Choses les unes sur les autres dans l'espoir qu'elles ne fassent pas trop chier, mais c'est sans compter sur le principe de karma.
On ne peut pas contenir ce qu'on ne comprend pas indéfiniment.

Je prends une grande inspiration. Je me sens au chaud, mais j'ai froid. Je sais ce qui va se passer.


Décontamination dans : T-10 secondes.


J'aurais pu encore chercher les portes de la sortie. De ma liberté. J'en ai juste marre. Gros sur la patate. L'heure de la justice a sonné. J'ai pas fait exprès. J'ai voulu aider.
Mais j'ai quand même fait tout brûler. Et rouges, rouge sont les flammes. Rouge, rouge sont les sirènes de l'ambulance. Rouge, rouge sont les camions de pompiers.
Inondés, inondés de larmes sont les visages des parents.
J'ai pas fait exprès. J'ai voulu aider. Aider à les faire taire. Ca résonne trop, trop fort. J'avais mal. Trop mal.

A quoi bon ?


5.


SCP. Sécuriser. Contenir. Protéger. Ils ont pas fait exprès, eux aussi. Ils ont voulu aider. On doit pas leur en vouloir.


4.


Je pense à tous ceux qui ont réussi à s'échapper, la vie qu'ils vont mener. Ou alors il y a encore plus de couloirs après la Zone de Confimachin Légère. Quoi qu'il en soit, eux, ils auront encore leur chance. Et que le meilleur gagne.


3.


Pense aux bières, aux rires, aux sourires et aux câlins. Ca va aller, tu vas les retrouver, c'est pour le mieux. Eux te comprennent.


2.


Je fredonne Easy Like Sunday Morning. Ca me rassure un peu. Combien de Choses et de "pauvres D" sont encore là, en bas, avec moi ? Je suis probablement le seul. Seul, ici, alors que ce matin on était plus de cinq cent.

Après tout, ce n'est pas si mal que ça.


1.


La vie persiste au sein même de la destruction. A mes espoirs perdus.

A la vie.













A la mort.
C'est féérique
Image
Avatar de l’utilisateur
Henri
Messages : 99
Inscription : mer. oct. 04, 2017 1:26 am
Localisation : Bonne question

lun. nov. 26, 2018 3:06 pm

Noice
La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.
Avatar de l’utilisateur
BIBI
Ancien
Ancien
Messages : 907
Inscription : ven. déc. 30, 2016 12:26 am
Localisation : Le Néant

lun. nov. 26, 2018 3:32 pm

Wow, putain de bon , les émotions sont parfaitement retranscrite , c'est beau :cry:
Rire C'est MARRANT! Image
Avatar de l’utilisateur
Yuno
Messages : 627
Inscription : jeu. juil. 27, 2017 4:04 pm
Localisation : dans une coquille.

lun. nov. 26, 2018 8:08 pm

Très très très très très très très bien écrit.
En revanche le «j'ai signé un contrat».. ça m'a un peu sorti d'l'histoire.
« It was said that he would not kill you so long as you met his gaze. That some force of mutual defiance stayed the hand of death. Most disregarded the legend. Few tried it, and they found it to be true. Unfortunately, no one could meet his eyes forever.. »

Image
Avatar de l’utilisateur
Mann
Messages : 38
Inscription : dim. nov. 11, 2018 6:00 pm

lun. nov. 26, 2018 8:21 pm

Yuno a écrit :
lun. nov. 26, 2018 8:08 pm
Très très très très très très très bien écrit.
En revanche le «j'ai signé un contrat».. ça m'a un peu sorti d'l'histoire.
Cimer pour ton commentaire ! Tu saurais un peu plus m'explique pourquoi ça t'as fait sortir de l'histoire ?
C'est féérique
Image
Avatar de l’utilisateur
Yuno
Messages : 627
Inscription : jeu. juil. 27, 2017 4:04 pm
Localisation : dans une coquille.

mar. nov. 27, 2018 7:33 am

Mann a écrit :
lun. nov. 26, 2018 8:21 pm
Yuno a écrit :
lun. nov. 26, 2018 8:08 pm
Très très très très très très très bien écrit.
En revanche le «j'ai signé un contrat».. ça m'a un peu sorti d'l'histoire.
Cimer pour ton commentaire ! Tu saurais un peu plus m'explique pourquoi ça t'as fait sortir de l'histoire ?
Beh les Classes D ne signent pas de contrat
« It was said that he would not kill you so long as you met his gaze. That some force of mutual defiance stayed the hand of death. Most disregarded the legend. Few tried it, and they found it to be true. Unfortunately, no one could meet his eyes forever.. »

Image
Avatar de l’utilisateur
Mann
Messages : 38
Inscription : dim. nov. 11, 2018 6:00 pm

mar. nov. 27, 2018 2:23 pm

Yuno a écrit :
mar. nov. 27, 2018 7:33 am
Mann a écrit :
lun. nov. 26, 2018 8:21 pm
Yuno a écrit :
lun. nov. 26, 2018 8:08 pm
Très très très très très très très bien écrit.
En revanche le «j'ai signé un contrat».. ça m'a un peu sorti d'l'histoire.
Cimer pour ton commentaire ! Tu saurais un peu plus m'explique pourquoi ça t'as fait sortir de l'histoire ?
Beh les Classes D ne signent pas de contrat
Figure-toi que si ! Bien que la principale source de Class D soit des prisonniers (le plus souvent condamnés à mort), ceux-ci étant effectivement recrutés à leur insu, il existe des possibilités de signer un contrat en tant que civil afin de rejoindre la Fondation. Même si entre nous, un tel acte relève de la "folie". J'ai pas fait exprès. Je voulais aider.

A toi maintenant de dresser tes propres hypothèses, tes propres théories... :)
C'est féérique
Image
Avatar de l’utilisateur
Yuno
Messages : 627
Inscription : jeu. juil. 27, 2017 4:04 pm
Localisation : dans une coquille.

mar. nov. 27, 2018 6:42 pm

Mann a écrit :
mar. nov. 27, 2018 2:23 pm
Yuno a écrit :
mar. nov. 27, 2018 7:33 am
Mann a écrit :
lun. nov. 26, 2018 8:21 pm


Cimer pour ton commentaire ! Tu saurais un peu plus m'explique pourquoi ça t'as fait sortir de l'histoire ?
Beh les Classes D ne signent pas de contrat
Figure-toi que si ! Bien que la principale source de Class D soit des prisonniers (le plus souvent condamnés à mort), ceux-ci étant effectivement recrutés à leur insu, il existe des possibilités de signer un contrat en tant que civil afin de rejoindre la Fondation. Même si entre nous, un tel acte relève de la "folie". J'ai pas fait exprès. Je voulais aider.

A toi maintenant de dresser tes propres hypothèses, tes propres théories... :)
Ho wait, donc ton personnage est assez débile pour avoir fait ça de son plein gré.. aïe bon bhe cheh xd
« It was said that he would not kill you so long as you met his gaze. That some force of mutual defiance stayed the hand of death. Most disregarded the legend. Few tried it, and they found it to be true. Unfortunately, no one could meet his eyes forever.. »

Image
Avatar de l’utilisateur
Reapy
Messages : 174
Inscription : dim. avr. 08, 2018 6:18 pm
Localisation : Belgique

mar. nov. 27, 2018 7:17 pm

J'ai bien aimé, sauf la fin
Image
Avatar de l’utilisateur
Raptor
Messages : 87
Inscription : jeu. oct. 11, 2018 8:09 pm
Localisation : Mulhouse, France

sam. déc. 01, 2018 8:29 pm

Ummmmm nooiiiiiiiiceeeee
Ich mag gerne Reifen essen......... HUMMMMM DES PNEUS !!!
Répondre