[Approuvé] SCP-2476-LD (Le Juge)

SCP Approuvés et mis en place sur le serveur.
SCP XXXX-LD
Avatar de l’utilisateur
ЯΘMAIИ
Ancien
Ancien
Messages : 219
Inscription : dim. août 28, 2016 8:45 am
Localisation : Belgique, Bruxelles

dim. oct. 01, 2017 9:53 am

Avant de commencer, je tiens à préciser que certains se souviendront de ce SCP. En effet, il y a quelques mois (beaucoup de mois), j'avais déjà posté ce SCP dans la partie discussion. J'ai un peu amélioré celui-ci. Je vous vendrai ses mérites à la fin.
Bonne lecture !


***********************************************************************************************************************

Objet # : SCP-2476-LD

Classe : Euclide

Niveau de Menace : Bleu

Procédures de confinement spéciales :
SCP-2476-LD doit être confiné dans une cellule de confinement standard de 10 x 10 x 10 mètres pour un SCP de type humanoïde de classe Euclide. Le cellule doit être semblable à une salle d'audience [tribunal]. Le déconfinement est totalement impossible car celui-ci est attaché à son environnement, excepté si celui-ci est détruit, remplacé sous une autre forme ou que le SCP soit sortie par la force.

Le contacte physique avec SCP-2476-LD n'est pas autorisé mais le contacte oral et visuel est autorisé pour tous mais réglementé;
● Possession d'un casier judiciaire vierge.
● Ne pas être connu des forces de l'ordre (Sauf en bien)

Les gardes pénétrant dans la cellule de confinement de l'objet,ne peuvent rentrer avec l'arme levée en direction du SCP sous peine d'un rapport envoyé à l'O5 qui peut entraîner un licenciement de durée permanente, voir un retrait complet de [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Description :
SCP-2476-LD est une entité visible de taille et de forme humanoïde. Celui-ci possède une voix d'un homme normal d'une trentaine (30) d'années. Pour avoir réussi à le mesurer et à prendre son poids, l'entité mesure exactement un mètre quatre-vingts (1m80) et pesait lors de la prise de son poids, soixante-quinze kilogrammes (75kg). Il possède une tunique de juge venant d'Amérique, dans la poche de celle-ci est dissimulé le livre de loi mis à jour en 200█. Le juge, car c'est comme cela qu'il veut qu'on le prénomme, est donc de notre siècle. SCP-2476-LD possède la force classique d'un humain, le maitriser n'est pas compliqué.
[Merci de toujours se référer aux procédures de confinements avant d'éviter tout problème]


Photo du Maillet qu'utilise SCP-2476-LD [Il avait laissé celui-ci sans surveillance le ██ / ██ / 20██]
Image


L'entité a été retrouvé en Géorgie le 31 juillet 20██
Il a été retrouvé dans le tribunal de l'état, le tribunal ayant fermé depuis, les gens étaient toujours étonnés de voir un juge passer sa vie dedans. Les habitants prétendaient également que les personnes y ayant rentrés n'y sont jamais ressortis. [Des amnésiques de classe B ont été administrés aux habitants dans un rayon de 10 kilomètres] Ce tribunal a été construit en Mars 19██, l'entité affirme y avoir travaillé depuis toujours, il prétend également ne pas pouvoir le quitter. Le tribunal a donc du être détruit pour établir un confinement de SCP-2476-LD.
Un tribunal, nommé à présent SCP-2476-1-LD a été créé dans la Fondation, l'entité refuse maintenant de quitter celui-ci.
SCP-2476-1-LD ressemble un tribunal classique et moderne.
Dans la salle de tribunal, se trouve sur le bureau du juge, le livre de loi et le fameux maillet symbole de pouvoir, force et tempérance.
SCP-2476-1-LD n'a rien d'anormal, il a juste été CONSTRUIT par la FONDATION elle-même pour le confinement de l'entité.
Même si elle a tout d'une salle de tribunal classique, elle contient néanmoins une salle externe, celle-ci ressemble à un studio classique de ██m² équipé :
● D'une salle de bain avec WC.
● D'une cuisine (Même si SCP-2476-LD ne semble pas avoir besoin de manger.)
● D'un salon équipé d'un canapé et d'une table basse.
● D'une chambre équipée d'un lit simple et d'une armoire.

Une fois l'entrée d'un criminel dans la salle de jugement, le juge va commencer à parler.
Il va s'exprimer sur les lois qui n'ont pas été respectées. [Nous avons remarqué que SCP-2476-LD connait les crimes de tout le monde, même sans avoir eu d'informations]
Les classes D ou E ayant pénétrées dans la cellule de confinement de SCP-2476-LD ressortent très rarement.
Voici comment se passe une séance de jugement [VOIR Addendum-1 SCP-2476-LD]
Toutes les séances se passent de la même manière, sauf si SCP-2476-LD est mis en relation avec un avocat ou tout autres éléments perturbants sa routine.
Toutes personnes étant jugés par " Le juge " et ayant été déclaré comme " Non Coupable ", se suicide quelques instants plus tard.
Ceux-ci disent ne pas avoir fait preuve d'honnêteté, que la justice n'a pas été rendu et qu'ils allaient se punir seul.
Toutes classes D ou E n'ayant pas respectés le règlement et devant être tués pour une raison de fautes graves (Et non pas par protocole), doivent être emmenées à SCP-2476-LD, l'entité ne peut juger que maximum 5 personnes par jour.
A savoir que l'entité ne reconnait pas ses fautes, il prétend être la loi, il prétend également que l'ordre ne peut pas être défié et que l'ordre est puissant.
SCP-2476-LD a un niveau de menace BLEU, car celui-ci est réellement bénéfique à la FONDATION. [Attention à ne pas enfreindre le protocole!]
L'entité n'aime pas les criminels et inflige la peine de mort dans la plupart des cas.
Pour le moment aucun criminel ayant été jugé n'a survécu au procès de SCP-2476-LD [VOIR Addendum-2 SCP-2476-LD]


Addendum-1 SCP-2476-LD
Interviewés : D ████ & E ████.
Interviewer : SCP-2476-LD alias Le Juge.
Avant-propos : Une classe D et Une classe E ayant peu de temps avant fait preuve de [DONNÉES SUPPRIMÉES] sur un [DONNÉES SUPPRIMÉES] de la FONDATION a été emmené a SCP-2476-LD pour un jugement, c'est le Dr █████ et le Garde ███████ qui ont dirigés l'opération. Le but était également de voir comment le juge réagissait face à deux individus ayant commis le même crime au même moment
.

Dr █████ : Bien, vous êtes ici car vous avez fait faute à la FONDATION, veuillez rentrer dans cette salle.

D ████ : Heu... Non... 'Fin... C'quoi ?

Dr █████ : Vous gardez vos questions pour le juge

E ████ : Le... le... juge ?!

Garde ███████ : Vos gueules ! Et rentrez !

*Les classes D et E rentrent donc dans la cellule de confinement de SCP-2476-LD*

*Personne dans la salle, les criminels décident donc de s'assoir*

*Le juge arrive █ minutes après*

SCP-2476-LD : Et le respect ?!

D ████ : Hein ?!

SCP-2476-LD : Vraiment... LEVEZ-VOUS !

*Le cri résonna dans toute la salle*

*Sous la pression, les classes D et E se levèrent*

SCP-2476-LD : On a moins une grande gueule sur le coup ?! Asseyez-vous...

*Ils obéissent*

E ████ : Heu ?! Qu'est ce qu'on fout là ?!

SCP-2476-LD : Vous êtes ici pour être jugé ! Vous avez fait fautes...

E ████ : Heu... Nop. On a fait quoi m'sieur ?

SCP-2476-LD : [DONNÉES SUPPRIMÉES] sur [DONNÉES SUPPRIMÉES]

D ████ : Oh merde... ce putain de vase de merde qui était dégueulasse [En chuchotant]

SCP-2476-LD : Que plaidez-vous ?

E ████ : Non... Non coupable... *Tête baissée*

D ████ : Non coupable également !

SCP-2476-LD : Bah tenez donc ! Comme si je ne m'en doutais pas ! Voici les vidéos de surveillance

*Une vidéo apparut sur l'écran* [Comment SCP-2476-LD peut-il avoir accès à nos caméras de surveillance ?]
*Fin de la projection*

SCP-2476-LD : Vous avez un avocat ?

E ████ : Oh merde !

SCP-2476-LD : Pas d'avocat, toutes les preuves sont contre vous. La défense n'est pas présente. Mon verdict est précis. Et [DONNÉES SUPPRIMÉES]

D ████ : Heu... ptin... comment on dit déjà ? [En chuchotant] Ah oui ! OBJECTION [En hurlant]

SCP-2476-LD : Objection ? La loi, c'est la loi. Vous ne l'avez pas respectée... La sentence est claire.

*L'entité sort une arme et tire trois coup en plein coeur sur la classe D*

SCP-2476-LD : Et vous... vous avez également rompu la loi...

E ████ : Pitié ! Faites moi sortir ! C'était qu'un [DONNÉES SUPPRIMÉES] ! Meeeeerde

*Coup de feu*

SCP-2476-LD : Le jugement a été rendu... L'audience est levée.

Conclusion :
L'entité semble avoir accès à nos vidéos surveillance sans aucune autorisation, il faut enquêter la dessus
L'entité semble pouvoir faire apparaitre une arme à feu. [Dit comme un HK USP]Toutes armes lui a été retiré à son entrée dans la FONDATION... Étrange.
L'entité n'a AUCUN remort et ne revient pas sur ses décisions.
Pour conclure, la loi, c'est la loi.



Addendum-2 SCP-2476-LD
Voilà... nous avons fait juger une centaine de personnes. Et putain ! Elles sont toutes mortes... Bordel ! Même pas une seule d'entre elle a survécu...
Je ne peux même pas avoir ne serait ce que la moindre petite informations en plus sur cette putain d'entité.
Un juge c'est bien, mais si c'est pour ne pas avoir d'information supplémentaire, foutez le dans une prison où la peine de mort est encore établie.
L'entité nous sert à juger des classes D et E, putain quoi ! Quelle utilité... Expérience suspendue, tant que le conseil de l'O5 ne bougera pas son [DONNÉES SUPPRIMÉES PAR L'O5] et qu'il ne [DONNÉES SUPPRIMÉES PAR L'O5].

[Note : Le Dr ayant fait l'Addendum n'est plus des nôtres...]



**************************************************************************************************************************

Alors, maintenant, parlons un peu du HRP dans l'histoire. Que faire, comment, les règles ?
Commençons dans l'ordre.


Création du SCP :
Rien de bien compliquer, il suffit simplement de trouver une salle assez grande pour construire une sorte de tribunal.
Pour le skin, un juge (DarkRP ou autre) sera largement suffisant. L'entité ressemble à un humain normal, donc facile.
Pour les armes, un Desert Eagle ou n'importe quel arme de poing suffisamment puissantes pour anéantir une classe D facilement sans que celui-ci ne puisse s'enfuir. (SCP-2476-LD maitrise magnifiquement bien les armes, il est Ricain)

Règle du SCP :
Il suffit de suivre le comportement du SCP comme écrit dans le rapport. C'est un homme classique qui est attaché à son job.
Sauf qu'il fait apparaitre des armes et qu'il ne peut pas mourir mais c'est un détail.
(Il est pour la peine de mort n'oubliez jamais)
Pour savoir si une personne mérite de mourir d'un crime, il faut d'abord lui demander s'il reconnait ses crimes (sans préciser lesquels).
Si il dit OUI, vous allez négocier avec lui une peine équitable (N'oubliez pas que vous êtes pour la peine de mort).
S'il dit NON, vous allez faire un /roll
Si le ROLL est en dessous de 65, la personne en question doit mourir.
Si NON, vous lui poserez une série de question afin de retrouver des auteurs de crimes divers et variés.


Rien de très compliqué. Vous pouvez aussi le faire changer de salle par la force pour voir comment il va réagir.
C'est au joueur de maitriser le comportement du SCP pour réagir, rien d'écrit.

Si vous avez des questions, posez-les ci-dessous.
A bientôt.
Image
Verrouillé